7h00 du matin, sous un chapiteau près de Nanterre.

Nous ne sommes que quelques-uns autour de la table régie à nous servir un café bien chaud. Pas tous vaillants, pas tous réveillés. Mais tous fiers comme un seul homme.  D'ailleurs, nous ne sommes que des hommes.

- Non mais après le café, ça ira mieux.

- Moi aussi, le matin, j'ai toujours du mal.

- De toute façon, on est là pour la journée.

Le réalisateur arrive. Il est grand, il est frais, il est dispo. Et rien que pour nous agacer, il parle fort.

- Vous êtes prêts ?

- Oh là, pas encore mais on va l'être...

Un petit coup de poing dans l'épaule pour me dire qu'on est hyperpotes même si on se parle jamais. Même si je doute qu'il se souvienne de mon prénom. Mais ce coup de poing, c'est tout le secret de la tendresse  masculine. On serait encore plus potes, on se mettrait des coups de boule.

- Allez, faites pas ces têtes. Premier jour de tournage, faut qu'on assure.

On approuve tous silencieusement. Moi je sers les dents. C'est qu'il m'a fait mal ce con.

- Dîtes-vous que c'est comme l'armée. C'est dur au début mais vous allez voir, on va bien s'amuser.

Suis-je le seul à plonger mon nez dans mon café ?

Non.

Nous sommes toute une bonne tribu à nous cacher derrière notre gobelet.

Il y en a bien un qui rigole mollement mais ça sonne faux, comme s'il essayait d'être complice avec un temps de retard.

Le réalisateur s'en rend compte, doute d'un coup.

- Vous avez fait l'armée, non ?

Si les gobelets étaient des couvertures, nous serions tous cachés derrière.

- Me dîtes pas... Qui a fait l'armée ?

Les têtes s'enfoncent. Est-ce le froid ou juste la gêne ?

-  Je suis le seul alors ?

Une gêne bien passagère quand on se rend compte qu'on est une majorité.

- Non mais nous, ça nous intéressait pas....

- Sans rire, j'avais pas un an à perdre...

- Je réponds aux ordres que je comprends. Sinon franchement...

- Mais moi je voulais pas y aller... 

- Ben pourquoi tu l'as fait alors ?

- Ben...

- En fait, t'es moins doué que les autres !

- C'est vrai que faut être une quiche franchement...

- J't'imagine bien la tête dans la boue.

Le réalisateur perd de sa superbe tandis que nous, nous reprenons des couleurs.

- Y a pas à dire, un café, ça fait du bien.

- Bon... on y va ?

- Oui chef !

- Vous êtes vraiment des petits cons...

- Oui chef !

Et ainsi jusqu'à la fin de la journée...