hellraiser

 

Aujourd'hui, je suis fier car j'ai réussi à faire quelque chose de mes mains. 

Avec l'aide de mes dix doigts, je suis parvenu à la construction d'une magnifique boîte.

Ce n'était pas gagné, pourtant. Je ne suis pas manuel, il y avait des risques que ça foire.

Mais j'ai voulu croire en mon étoile, j'ai voulu me dépasser et voilà, elle est là.

En plus, j'ai eu une bonne note.

Enfin, un 12.

Même mon prof d'EMT n'en revenait pas, lui qui a l'habitude de me voir tout rater.

Il a failli dire "Oh quelle belle boite !" mais j'ai senti qu'il se retenait pour ne pas attiser la jalousie de mes camarades.

C'est vrai qu'elles se ressemblent toutes, nos boîtes.

Elles ont la même taille, le même aspect "faux cuir" dû au rouleau de papier peint marron qui nous a servi à l'emballer, toutes taillées dans le même carton, avec les mêmes codes à reproduire pour obtenir le même modèle. 

Pourtant, la mienne, elle est différente.

Elle est mieux.

Personne n'osera le dire mais je le pense. 

D'ailleurs, j'ai hâte de la montrer à ma famille, que mes parents puissent se rassurer sur mon avenir. 

Qu'enfin, ils voient une possible voie pour mes études.

Je m'y vois déjà : Ranx, le faiseur de boites.

"Tout à commencé au collège, alors que le petit Ranx désespérait de ne pas être très doué de ses dix doigts. Un jour, un professeur d'Education Manuelle et Technique leur demanda de construire une boite. Et là, ce fût la révélation.

Depuis, Ranx a développé une assurance sans faille pour le monde de la boite. Son ambition l'a propulsé dans des sphères interlopes internationales devenant l'ami des stars telles que David Bowie, Bono et Loana, tous fans de ses boites tellement cubiques qu'elles en sont devenues une marque de fabrique".

sarah_jessica_parker_in_sex_and_the_city_2_JPG_500x630_q95

Les boites de Ranx, c'est le it-fashion, on l'adore !

 

- Qu'est ce que c'est que ce truc ?

- Ben...c'est ma boîte.

- Ah... Et qu'est ce qu'on en fait ?

- Ben, on s'en sert..

- Je comprend pas

- Ben, par exemple, c'est une boîte pour ranger. On met des trucs dedans. Comme ça, on les cherche plus, on sait qu'ils sont dans la boite... Par exemple, ces VHS qui trainent. J'en mets une. Deux. Presque trois.

- Et ?

- Ben, maintenant, on sait où elles se trouvent. Enfin, les deux parce que sinon, ça ferme pas... 

 

Rien sur sa forme parfaite, rien sur l'aérodynamisme de ses arètes, pas un mot sur le magnifique travail de collage du papier peint, ni sur le doux ressenti au toucher du simili cuir.

Je me casse le cul à faire du design et personne ne voit la poésie. 

Il faut que ce soit utile.

Et bien la voilà l'utilité, elle nous saute aux yeux.

Comment a t'on pu vivre sans cette boite, je me le demande encore.

Grâce à elle, finies les VHS qui trainent, du moins, les deux VHS parce qu'après ça ferme pas.

Je raconterais cette anecdote dans mes mémoires et le monde rigolera en choeur de l'ignorance de mes proches qui n'ont pas su voir la beauté cubique de ma première réalisation. 

 

- Bon, qu'est ce qu'on en fait ?

- Non mais laisse, elle est pratique.

- Tu te fous de moi, on y met à peine deux cassettes.

- Oui mais je l'aime bien...

- Ben prend la dans ta chambre, ici, elle prend la poussière.

Je dois reconnaître qu'ils ont été patients. Pendant trois ans, personne n'a bronché. La boîte est restée en place, sur un meuble, ne servant à rien d'autre qu'à y mettre deux cassettes.

Parfois nos préférées.

Parfois celles qui ne marchent plus.

Parfois celles sans étiquette dont on ne sait pas si on peut enregistrer dessus.

Parfois une cassette simplement pour faire équilibre avec l'autre (parce qu'avec une seule, la boite tombe).

Avec sa belle couleur marronnasse, elle n'invite pas à la fête. Et elle dénote dans ma chambre bleue.

J'ai beau avoir mis des autocollants de magazine, des pictos de pistolets, de masque de théâtre, un semblant de pellicule, ça ne fait pas envie.

Trop grand pour un vide poche,

Trop moche pour une boîte à bijoux.

Je pourrais l'offrir à quelqu'un.

Mais personne n'en voudra.

Il faut que je me fasse une raison, cette boîte est un échec.

L'exception qui confirme la règle de mon incompétence manuelle.

Personne ne regarde, je la jette à la poubelle.

Trop grande, elle dépasse.

On ne peut pas fermer le couvercle.

 

Jusqu'au bout, elle m'aura emmerdé.