Homas

- Lecteurs de la Crevette, bonjour. Oui, vous, les trois là-bas, je vous vois derrière votre écran et j'aimerais attirer votre attention sur un sujet qui, mine de rien, est loin d'être anodin. Je veux parler de la guerre. La guerre comme vous le savez, c'est assez violent, ça peut faire mal et même sans vouloir trop dramatiser, ça peut blesser des gens. Parfois des gens honnêtes, parfois des gens qui méritaient un bon coup de pied au fio... enfin, je veux dire, dans le popotin. 

Comme vous le savez en ce moment, ça sent un peu le roussi dans certaines parties du globe. C'est chaud comme ils disent là-bas. C'est ambiancé. C'est collé serré. Bref, c'est chanmé comme disent les jeunes des années 90. 

Je pense notamment à ce pays, la Corée, qui n'arrête pas de nous chercher des noises. La Corée comme vous le savez est divisée en deux parties. Sans vouloir trop généraliser, une est méchante. L'autre est plutôt sympa. Après, est-ce le sud, est-ce le nord, c'est un peu kif kif bourriquot comme disent les enfants des années 80.

1222

Nos espions ont infiltré brillamment les lignes ennemis.

Bien entendu, tout le monde se demande, et moi le premier, "c'est quoi le problème avec ce pays à la fin ? Pourquoi ils nous en veulent alors que vas-y, on leur a rien fait ?".

Et bien ma réponse est simple : c'est compliqué.  

Mais nous, on est pas là pour palabrer sur c'est qui qu'a commencer, ni sur c'est l'autre qui nous a mal parlé.

Ni pourquoi ce texte a une mise en page qui déconne, non.

Nous sommes là pour trouver des solutions.

Et dans notre viseur, nous avons une cible : Kim-Jong Un

kim-jong-un-le-dirigeant-actuel-de-la-coree


Pour ceux qui ne le connaissent pas, il s'agit du fils d'un ancien super  méchant, Kim Jong Il.

A lui tout seul, cet homme est une sorte de prequel.


Mais pour tout vous dire, on aimerait bien que ce type ne nous déclenche pas une troisième guerre mondiale au débotté.

C'est pourquoi, on a d'abord pensé psychologie.

Pourquoi ce type veut faire la guerre au fond ?

Pour prouver quelque chose.

A sa famille.

Nous mêmes, nous avons connu ce problème de guerre à haute portée psychanalytique ces dernières années.

40C2E4F33F17692AC9F49565BC758_h316_w628_m5_cSwqkvJua
Notre président W voulait montrer qu'il pouvait faire la guerre mieux que son père. Jusqu'au jour où il s'est rendu compte que son père dessinait hyper bien les chats.


On s'est dit qu'avec Kim Jong Un, c'était pareil.

C'était les parents le problème.

Alors, on s'est réunis, on a réfléchi et on s'est dit : faut le détendre.
 
C'est pourquoi, on a envoyé un de nos plus grans émissaires de la détente du monde, histoire d'organiser une des plus grandes party, pleines de biatches, de boom boom zen et de benz benz benz.

article_kimjongunununene
Notre expert es détente boit frais et discute préparatifs

Le problème, c'est que ça a pas collé, niveau biatches.

Les filles là-bas, je sais pas ce qu'elles ont mais quand tu leur proposes du gros son, elles démarrent pas au quart de tour.

une-situation-delicate-en-coree-du-nord

Et je parle même pas de les réunir autour d'une piscine.

Bref, je passe les détails, nos experts Condolizza et Colin ont du plancher sur une autre solution.

Et c'est au détour d'une superette que l'idée a surgi

121017021900-couple-shopping-medication-vitamins-story-top

Pourquoi ne pas lui faire avaler une pilule ?

Après tout, ça a marché avec Keanu Reeves, autant refaire le coup une deuxième fois.

Et bien, vous savez quoi, ça a marché.

timthumb

Bon, ça a un peu trop marché... 

oppa-gangnam-style_422_98811

Tellement marché qu'on a envoyé un expert pour régler les doses

mc-hammer-psy-amas-2012

En attendant, la guerre est évitée. Et c'est ça qu'est important, non ?

curiosity-rover-success1-590x380