funny-cat-hidden-in-cover

Les jours ont passés et la vie reprend peu à peu.

Vous avez rassuré vos amis, discuté avec votre famille, consolé les proches, philosophé avec vos voisins pour savoir si c'était pas "Dieu possible, un truc pareil". Même les enfants ont eu leur moment à eux pour comprendre ce qui s'est joué quelques jours plus tôt.

Reste l'éternel oublié, celui que l'on regarde à peine sauf quand on trébuche dessus : votre chat.

Véritable témoin de la vie quotidienne, il vous sent différent, stressé, la larme souvent retenue alors même qu'il n'y a rien de particulièrement triste (son bol est rempli, quelques croquettes trainent encore pour la faim). Il sent bien que vous le rejetez lorsqu'il vient quémander une caresse. Ou que vous simulez mal l'affection. Et ça, votre chat ne le comprend pas. Il est donc temps pour vous d'aborder le sujet avec lui, de lui faire comprendre ce qui a changé. Car votre chat ne sait rien. Il est comme la blanche colombe qui vient de naitre. Mais en chat.

Pourtant, s'il y en a bien un qui passe des heures à regarder la télévision, c'est lui. Même s'il s'endort souvent devant, BFM est sa première source d'information. Votre chat est incollable sur les débats. Les antis, les pros, les incertains n'ont plus de secret pour lui. Il pourrait même vous donner quelques tuyaux concernants les dernières films si jamais vous aviez l'idée de vous rendre au cinéma et de lui demander ce qu'il fallait voir.

Oui, votre chat sait tout. Il voit la poussière s'accumuler sous les meubles. Il repère les araignées qui courent sur votre plancher. Et il sait ce que vous faites dans votre chambre, quand bien même vous ne l'avez pas invité. Avec sa télé allumée, c'est une vraie concierge d'appartement qui a pourtant un handicap : il ne saisit pas l'actualité.

Il suffit de le regarder se lécher consciencieusement l'arrière-train au moment des infos pour comprendre la vérité toute crue : votre chat est dans le déni.

Une position qui, si elle est rassurante les premiers jours, peut avoir des conséquences dramatiques dans les semaines à venir. Il est donc venu le moment de lui parler d'homme à chat, de lui faire comprendre la complexité du monde, ne serait-ce que pour l'envisager ensemble, homme et félin, en regardant dans la même direction.

Vous pouvez commencer par lui expliquer que les extrêmistes ont la haine de la musique. Pour cela, munissez vous de votre aspirateur, et appuyez sur la touche ON chaque fois que vous parlez du rock. Votre chat va rapidement comprendre qu'il n'est pas non plus mélomane. 

Pour parler des attaques, attendez sa sieste. Muni d'un sac en papier préalablement gonflé, vous l'exploserez sous ses oreilles. En panique, il partira se réfugier le plus loin possible de votre compagnie. Bien entendu, c'est cruel, mais il cerne enfin ce qui est en train de se passer dans le monde. 

Enfin, profitez de votre état émotionnel pour lui expliquer que vous n'avez plus l'énergie pour changer sa litière. Si votre chat est un peu malin, il s'occupera lui-même de ses besoins. Peut-être même vous fera t'il le plaisir de préparer le repas (à base de foie pour chats stérilisés) et enchainera sur une partie de foot virtuelle, vous laissant même lui mettre la pâté pour vous donner un peu de réconfort. 

Les jours vont passés, la vie va reprendre peu à peu jusqu'au moment où vous aurez un choc.

trixie-calendrier-de-l-avent-pour-chats

Oui, votre chat, celui qui bouffe de la télé 24/24 a succombé aux charmes de la réclame. Il s'est offert en douce, et peut-être même avec votre argent, son propre calendrier de l'Avent.

Un nouveau coup dur, certes.

Mais un coup que vous saurez surmonter, surtout quand il vous expliquera le pourquoi du comment (grâce à notre superbe article "comment expliquer le calendrier de l'avent à votre maître").

Et vous pourrez, main dans la patte, affronter les prochains périples de l'année 2016 (qu'on souhaite d'avance bien meilleure).

 

PS: Merci à tous pour le partage. Si ça vous redonne le sourire, ne serait-ce qu'un instant, ça me fait plaisir.