89016633_p

Amis de la crevette, bonjour  !

- 'Lut

- Je suis Jim et voici son ami Scott !

- enfin, moi c'est Fred, Jim.

- Et ben dis donc, on peut dire que ça fait un bon bout de temps...

- Un sacré temps, même....

- Mais pour tout vous dire, entre la dernière fois et maintenant, on n'a pas chômé !

- J'avoue, moi, j'ai pas...

- Parce qu'on n'est pas du genre à trainer sur les canapés pour regarder les poils pousser dans notre main, on a développé des projets maousse, comme disent les jeunes des cités !

- Enfin, moi, j'ai fait un peu de jardinage....

- Je peux vous dire qu'entre nous, ça a brainstormé, ça a mindfucké, ça a brandcontenté et même ça a un peu instagrafollowé...

- Wow, Jim, attention aux néologismes anglo...

- Et de tout ce jus de cerveau, il en est sorti quelque chose qu'on pourrait appeler l'idée du siècle. 

- Vas-y, Jim, dis m'en plus, je suis tout ouïe.

-Parce qu'on est tous concernés par l'éducation de nos enfants...

- C'est à dire que je suis célibataire et que....

- Et que les enfants ont un truc avec les jouets qui font que ça a comme un impact sur leur vraie vie...

- En plus, quand ça m'arrive, je suis plutôt du genre à me protéger...

- Et cet impact, il peut être positif ou négatif.

- Maintenant, si demain j'apprenais....

- On va pas tourner autour du pot, quand on voit ce que fait Barbie pour différencier ses poupées, on ne peut dire qu'une chose : "Wow, chapeau l'artiste !"

- Bien sûr que je l'acceuillerais en disant "bienvenu, mon grand, fais pas gaffe au bordel, chez papa c'est comme ça"....

0720c5a_a9299e742bdb44459f1905d77f8bfbdb-a9299e742bdb44459f1905d77f8bfbdb-0

 

- Mais, et c'est là que le bas blesse...

- Le bât, Jim...

- C'est un peu dommage de s'arrêter en si bon chemin. C'est pourquoi, on a eu l'éclair de génie...

- C'était pas plutôt à la troisième bouteille ?

- Maintenant que Barbie a des formes plus réalistes, pourquoi ne pas continuer ? Si le monde des poupées doit préparer les petites filles à la vraie vie, alors allons-y cocotte !

- Je crois que c'est un peu sexiste, Jim.

- D'abord, commençons par le commencement, qui peut croire que Barbie n'a rencontré qu'un seul homme dans sa vie ?

71QaH4FcPIL

- Ben, je...

- Vous en connaissez beaucoup, vous, des filles qui tombent sur l'homme parfait dès le premier regard ?

- Et bien, si je compte ma mère...

- Tout le monde sait qu'avant de le rencontrer, les filles se tapent une liste monumentale de tocards, du pervers narcissique qui flashe sur les joueuses de flûtes au rockeur adolescent qui n'a pas encore compris que sa copine n'était pas sa maman. Sans compter le vieux beau qui confond Barbie avec sa copine précédente...

 - Et encore là, c'est plutôt les gentils...  

- Et je parle même pas du romantique tellement amoureux qu'il oublie de se laver ou du hipster qui trippe les courses de PMU. Barbie les a tous faits, elle peut en parler à ses copines qui peuvent lui raconter des anecdotes encore pire. C'est pourquoi, on s'est dit qu'il fallait varier les personnages, créer des bons gros loosers qui mettront en évidence les qualités de Barbie qui ne mérite pas de donner son affection à tous ces mâles en manque de repère. Et chaque personnage a une personnalité qu'on peut télécharger pour rire avec ses enfants de malheurs des Barbie.

 

depositphotos_115814238-stock-photo-friend-using-cell-phone

(Salut, je suis Jean-Baptiste Mytho, je gagne 50 000 k par an, j'adore les voyages, le kinoa et l'instant présent)

 - C'est super, Jim, mais je crois que ça a déjà été fait. 

- Qu'à cela ne tienne, mon garçon, des idées, j'en vomis à la minute !

- Oui, enfin, un peu de retenue ne fait de mal...

- C'est pourquoi, on a décidé d'aller encore plus loin, Scott et moi ! 

- Je suis toujours Fred mais il n'y a pas de...

- Parce que la Barbie, elle veut vraiment nous faire croire qu'avec son premier salaire, elle se paye un immeuble rose avec un penthouse çacom' et une  swimming pool qui pourrait héberger une famille de dauphins ? 

- Je ne suis pas sûr que les dauphins survivent...

- Non mais oh, c'est ça l'éducation qu'on veut donner aujourd'hui ?!

- Restons calme, Jim, ce n'est que...

- Et tu crois qu'elles vont pas complexer les filles quand elles vont se rendre compte qu'elles ne peuvent même pas s'offrir la moitié du quart d'un bout de terrasse de la chambre de Barbie.

- ça reste du fantasme...

 

banana-flats-trainspotting-a-listed-status-811989

Quand Barbie rencontre Ken de l'escalier A

 

- Ah, ça, elles vont bien rêver quand elles se rendront compte que les murs défréchis de leur immeuble sentira le vieux pipi de concierge...

- C'est un jouet, Jim, ça n'a pas vocation...

- Et c'est là, qu'on s'est dit "dis donc bonhomme, y aurait pas comme une idée, là'" ?

- Je me souviens pas de...

- C'est pourquoi, on propose un kit premier appartement. Avec la litière du chat à descendre, des vraies factures qui tombent de la boite aux lettres cassée et le bar à chicha au rez de chaussée ouvert toute la nuit où Barbie retrouve ses potes avant d'aller s'éclater en boîte jusqu'à pas d'heure.

- Je ne suis pas sûr que ce soit la philosophie de...

- Et même, on pousse plus loin en proposant une gamme de papier peint vintage laissés là par l'anciennne locataire morte d'une chute accidentelle dans les escaliers. 

- On risque de dénaturer...

- Et c'est pas tout ! Barbie, elle est comme toutes les femmes, elle n'a pas à sourire tout le temps sur commande ! 

- Après, faut voir si y a un business plan...

- Y a même des fois où tout lui sort par les trous de nez. C'est pourquoi, on va proposer des Barbies bien vénères, des Barbies "c'est pas le moment, je suis en SPM", des Barbies "j'ai la flemme de faire les courses alors que je squatte le canapé en cherchant un sens philosophique à la téléréalité". Sans compter des Barbie en pyj' pilou qui ne peut pas se passer de sa bouillotte, Barbie qui pleure mais qui ne sait pas ce qu'elle a, Barbie badass "aujourd'hui, je me sens prête à défoncer le monde", des Barbies qui swapent comme personne et la célèbre Barbie "il me rappelle pas, pourquoi, qu'est-ce que j'ai dit"... 

- C'est bon... Tu te sens mieux, Jim ?

- Non. On ne peut pas mettre de côté tous ses aspects de la vie que les enfants vont devoir apprendre s'ils veulent affronter le monde moderne avec des armes que les adultes mettent à leur portée.

- C'est tout, Jim ?

- Non, si ça marche, on continuera avec "Barbie fait un shitjob", "Barbie se remet d'un after", "Barbie a les jambes lourdes", j'en passe et des meilleures...

- Et bien, j'ai hâte de savoir la suite.

- La suite, ce sera pour la prochaine fois. C'était Jim et Scott pour la Crevette Domestique ! A dans dix ans, pour nos prochaines idées !

- Moi, c'est toujours Fred, Jim... 

89016633_p