300x300xles-baguettes-chinoises-avec-couverts-integres

 

- Baguettes ou couverts ? 

Elle me demande ça sans préavis, comme si j'avais la réponse au bout des lèvres. Bien sûr, j'y ai mûrement réfléchi. Je pense qu'il est de bon ton de demander des couverts. Ils seront en plastique, ils vont un peu fondre dans l'assiette, ils donneront un goût synthétique à mon plat mais au moins, je ne donnerais pas l'impression de me la jouer. Je suis humble avec des couverts...

En même temps, avec des baguettes, je donne l'impression de faire un effort, de découvrir les us et coutumes. Les baguettes, c'est une invitation au voyage. Parfois un voyage aux urgences quand le bout de bois se transforme en écharde plantée dans la lèvre mais c'est ça, les baguettes, le goût du risque, le plaisir de la tradition. On est loin du Français qui veut trouver partout ses couverts et son vin. Celui qui prend des baguettes s'adapte. Il voyage partout. Discute avec tout le monde. Bref, l'homme aux baguettes est presqu'un aventurier.

- Monsieur, s'il vous plait ? 

Ouais, mais vus ma tête, ma démarche et mon plat, elle ne va jamais croire que je suis un aventurier. A peine, un grand voyageur. Il m'arrive de prendre le train souvent. Mais ce sont plus des déplacements Paris / Province. Là-bas, pas besoin de baguettes. Elle va bien voir que je ne respire pas l'action. Je vais être au même niveau que celui qui télécharge la sonnerie de "24" pour se donner le frisson d'être un agent du FBI alors qu'il bosse au service archive de la Caisse des Dépots. Je vais furieusement suer la médiocrité. Elle va se moquer de moi, c'est sûr, avec ses collègues. L'autre là, avec ses baguettes, même pas asiatique...

C'est pour ça, les couverts c'est bien. En plus, je suis infoutu d'attraper du riz avec des baguettes. Se battre pour un pauvre grain réfugié au fond de l'assiette, faire tout son possible pour attraper un petit pois de rien du tout alors qu'avec une cuillère, vas-y c'est fait, je te l'emballe direct dans la bouche, c'est quand même mieux. Pour le coup, on est un peu supérieurs avec nos couverts. On est simple, efficace, on va direct au but, on se prend pas la tête pour savoir comment faut le tenir et vas-y que je me tords le doigts avec du bois qui vient d'on ne sait z'où... Peut-être qu'on dévaste des forêts pour faire des baguettes. Vraiment, je crains de ne pas être écolo en en demandant. Au moins, avec des couverts, on sait d'où vient le plastique... Certainement pas des forêts en tout cas. Et ça, niveau écologique, c'est un plus. C'est pour ça, c'est un choix politique autant que culinaire. 

- S'il vous plait, vous pourriez vous dépêcher ?

On essaie de me mettre la pression derrière. Je sens bien que ça s'impatiente. Mais ils ne m'auront pas. Qu'importe la plèbe, mon choix doit être le bon. Si je me trompe, je serais déçu et mon plat ne sera plus aussi savoureux. Si par contre, je vise juste, je serais un modèle pour les générations futures.

Celui qui a choisi.

Sans concession.

Couverts ou baguettes.

Je vais prendre baguettes. Non pas pour frimer. Non pas pour voyager. Mais pour montrer l'exemple. Parce qu'on ne peut pas prendre un plat asiatique et manger avec des couverts. Jamais. Imaginez une seconde quelqu'un mangeant un pot au feu avec des baguettes. Ce serait ridicule. Je ne veux pas être cet homme là. Je préfère lutter pour attraper une dernière nouille plutôt que d'être la cible des moqueries.

Surtout des autres clients. 

Eux, ils ont leur habitude. Ils ne tombent pas dans le piège du couverts ou baguettes. Des vrais héros du quotidien qui ont su trancher, faire le bon choix. Faut pas leur demander. Ils savent. Baguettes ou couverts. Ils ont décriptés le code. Ils font partie de la bonne caste. Baguettes ou couverts.

- Hein ?

- Baguettes ou couverts ?

La sonnerie du micro-onde m'a sortie de ma transe. Il faut une réponse, vite.

- Je... Je ne sais pas... Mettez-les deux... 

Elle fronce les sourcils, elle se doute que je la mène en bateau.

- Je mange pas seul. Et ma femme, elle est plutôt... disons, c'est entre nous, hein, je voudrais pas vous dévoiler ma vie intime mais quand même, elle est pas mal baguettes.

Je pensais qu'elle allait apprécier la confidence. Et bien rien du tout. Elle s'est retourné, a mis une paire de baguettes et des couverts dans le sac plastique, tout cela sans la moindre cérémonie. 

Derrière, ça soupire encore un peu. Le client indécis va bientôt laisser la place aux autres. ça ira plus vite, le mouvement pourra reprendre. Bref, tout ira pour le mieux.

- Avec ça, vous voulez une boisson ?

Elle me demande ça sans préavis. Et d'un coup, j'hésite. Tsing-Tao ou Coca Light ? La Tsingtao n'est pas vraiment chinoise. Quand le coca est complètement impérialiste.

Il faut que je réfléchisse...