17 septembre 2014

Le Petit Chaperon Rouge Connecté

Petite   Le Petit Chaperon Rouge arrivait au bout de sa vie. Un dernier mouvement et ce serait fini. Il lui fallait bien réfléchir, observer les combinaisons, faire le bon choix pour que tombe le dernier bonbon qui lui permettrait de passer au niveau suivant. - T'es occupée ? Sa mère n'avait jamais appris à frapper à la porte. Le Petit Chaperon Rouge préféra se concentrer sur sa partie. - Oh, je te parle ! - Attends, je termine.. - Ta grand-mère a appelé, elle est malade.  - Mère-grand, malade ? - Arrête avec ton... [Lire la suite]
Posté par Ranx2 à 14:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2014

Mode, Breakfast et Lifestyle, mon petit rituel du matin pour être bien dans mes baskets !

Photo non contractuelle   Vous le savez, le matin est le moment le plus important de la journée, celui où tout est possible, où la vie n'est encore qu'une immense page blanche qu'on s'appliquera à remplir de mille évènements quotidiens. Alors, je ne sais pas pour vous mais pour moi, il s'agit de ne pas rater ce rendez-vous ! C'est pourquoi chaque geste compte, chaque action aura une valeur sur la journée à venir. Pour ne pas rater ces premiers instants, je me suis fait une feuille de route quotidienne, une discipline que... [Lire la suite]
Posté par Ranx2 à 14:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2014

La première blague du monde (est un bide)

- Et là, il lui dit "Mais maman, tu sais très bien que je peux pas.""Ben pourquoi ?" "bah, j'ai pas de bras". "Ah, pas de bras, pas de chocolat !" - Et ? - Ben, c'est tout. Pas de bras, pas de chocolat... - J'ai pas compris. - Ben le gamin, il a pas de bras... - ... - et ben, il a pas de chocolat ! - Je.... non, je vois pas... - Mais pourtant c'est simple...
Posté par Ranx2 à 13:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2014

Réminiscence

- Dans mon rêve, il y avait une odeur de caoutchouc brulé. Je voyais rien mais j'entendais. ça cognait, ça perçait, ça s'engueulait dans une langue que je ne comprenais pas. Parfois, c'était le silence total comme si on était abandonné mais le plus souvent, c'était en activité. Je ne saurais pas dire combien on était mais on était nombreux. Peut-être des milliers à rester là, sans bouger, la peur au ventre, tandis qu'on nous martyrisait...   - Dans ma tête, j'ai zappé cette partie. Tout ce dont je me souviens, c'est que... [Lire la suite]
Posté par Ranx2 à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2014

Perdu

Et d'un coup, je retrouve la même angoisse. Une angoisse profonde, venue de l'enfance. Je me souviens du bruit, des gens autour qui s'évitent, de ceux qui poussent leur chariot, des cris d'enfants à qui on refuse un paquet de bonbons et de tous ces personnages qui me regardent, l'air bienveillant, me culpabilisant de ne pas les choisir comme paquet de céréales alors même qu'ils me montrent qu'ils sont délicieux.  On m'a appris à résister.  Je n'ai pas le choix. Il faut que je passe mon chemin, quitte à les décevoir... [Lire la suite]
Posté par Ranx2 à 11:11 - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 juin 2014

Sea, sex and books

- Non mais moi, j'aime trop la littérature... - Mais tellement ! - Et pis, mine de rien, y a plein d'expressions que tu peux replacer dans la vie. - Ou dans les mots croisés ! - En plus, tu peux te faire ton film, imaginer les acteurs.... - C'trop vrai ! - Et pis surtout, c'est pas vulgaire pour un sou. - Mais trop pas ! - Tu as lu "Regarde-moi dans les yeux" ? - Euh... Oui. - Et "N'oublie pas que je suis là" ? - Aussi. Et "ma main dans la tienne" ?  - J'adore ! Et "Mes lèvres en manque de toi" ?  - Trop top. Et... [Lire la suite]
Posté par Ranx2 à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2014

Le crépuscule du désir

- "Je t'ai menti Bellouschka, si je peux arrêter les camions d'une main, c'est parce que j'appartiens à un peuple différent du tien, un peuple qui se bat pour que le prolétariat ne disparaisse pas dans les eaux troubles du libéralisme. Son regard puissant la retourna sur le champ, telle une terre meuble motocultée par des hommes robustes. Ce fût trop pour Bella qui courut vomir son dernier morceau de salade." - .... et si j'achète dix lance flammes, je peux en revendre neuf. En me faisant une marge, je te dis pas, de quoi péter dans... [Lire la suite]
Posté par Ranx2 à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juin 2014

La France a peur

- Eh, attention ! - Oh pardon, j'étais distrait... - Et quand t'es distrait, t'écrases des chats, c'est ça ? - Non, c'est une méprisable erreur, je... - Qu'est-ce qui se passe encore ? - C'est lui maman, il va voulu m'aplatir... - Je vous jure, madame, qu'il s'agit d'une regrettable méprise.. - J'en ai plus que marre de cette famille ! Pas moyen d'avoir la paix deux secondes... - Je n'aurais jamais fait de mal à votre enfant, je vous le promets... Son pelage est discret, c'est ce qui... - Quoi mon pelage ? T'es raciste, c'est... [Lire la suite]
Posté par Ranx2 à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juin 2014

Mauvais timing

-SURPRISE !!! Alors, c'est la grosse teufé ou c'est pas la grosse teufé ?!!! On est chaud !? Je vous entends pas, on est chaud ??? Je.... Ben.... Ils sont où ?   - Ils sont partis se coucher, ça fait des heures que j'attends que tu sortes de ce gâteau.   - Ah... .je m'en doutais... Le patissier a fait un glaçage en béton armé, j'ai eu un mal de chien à sortir, j'ai creusé un tunnel avec mes ongles, j'ai vraiment cru que j'allais y rester. En plus, ça sent la sueur et le cupcake, je te dis pas l'infection. Bref... ... [Lire la suite]
Posté par Ranx2 à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2014

Mauvais genre

- Et là, elle me dit, "chuis désolée, t'es trop cisgenre pour moi" - Elles se rendent pas compte, mec... - Parce qu'on est genrés, on a pas de sentiments, c'est ça ?  
Posté par Ranx2 à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]